« Little Bang » est une série de travaux développés en différentes étapes dès les années 90, une recherche géométrique sur des principes fondamentaux de la physique, de la philosophie et de la naissance de la vie. Des grandes paroles illustrées à travers des petits triangles.

Une des premières activités intellectuelles, que l’être humain développe, outre appeler les parents « maman » et « papa », et compter. Un, deux … C’est ce procédé élémentaire qui est à la base de ces travaux, qui s’inscrivent dans une tradition des mouvements constructivistes du début du siècle dernier.

Quelqu’un, en voyant ces tableaux, me dit, « moi aussi j’ai fait des patchworks ». Ce n’est pas mon cas, tout est programmé. Si on se donne un cadre de règles en superposant 4/5 paramètres, on arrive à une complexité humainement non contrôlable, mais ordonnée. Des Faux patchworks!

Quelqu’un, en voyant ces tableaux, me cite Vasarely, grand artiste duquel j’apprécie beaucoup la phase « préindustrielle ». Le fait qu’une peinture se présente par une fragmentation de la surface peut avoir maintes raisons. Comparez Klee à Jasper Johns et à Vasarely. Ou les pointillistes … Moi je m’aventure dans un cadre plus modeste, rigoureux.

[gallery ID=9]